null le métier de care manager

Dans le monde

Le care manager : le super aidant tant attendu des personnes âgées et de leurs proches

par Lottie Buschiazzo

Le 30 septembre 2021

5 min de lecture

Le care manager : le super aidant tant attendu des personnes âgées et de leurs proches

On les appelle les aidants. Ils ont entre 50 et 65 ans, parfois plus, parfois moins. Ils sont homme ou femme et on tous un point commun : leur vie quotidienne est chamboulée, tous sont fatigués et aucun n’a choisi de l’être. Alors que les parents âgés ne vieillissent plus, depuis plusieurs décennies, au sein de leurs familles proches et que les EHPAD sont bien souvent l’ultime solution, un nouveau métier est en train de naître en France : le métier de care manager, aussi appelé conseiller grand-âge.

 

Un français sur cinq est un aidant familial. Pour un français sur cinq, la vie quotidienne se résume à prendre soin de l’un de ses proches en situation de dépendance. Dans bien des cas, ce sont les enfants qui endossent ce rôle auprès de leurs parents, grands-parents. L’équilibre familial est bouleversé, tant dans les rapports parents-enfants que dans les rapports entre enfants. Lorsque l’on sait que les aidants familiaux habitent en moyenne à 226 km (Baromètre OCIRP 2016) du domicile de leurs parents et ont, pour la plupart des vies bien remplies, on peut comprendre la difficulté à accéder aux souhaits de leurs parents âgés. Si l’on y ajoute la distance entre les enfants d’une même fratrie, l’organisation de l’aidance peut devenir un véritable casse-tête. C’est pour répondre à ce problème que le care management prend tout son sens.

Un nouveau métier qui nous vient d'Amérique du Nord

Il est né il y a une dizaine d’années au Québec à l’initiative du service public pour accompagner les personnes en situation de dépendance dans leurs actes quotidiens. Le care management repose sur l’expertise d’un care manager, travailleur social au Canada, conseiller grand-âge ou gestionnaire de cas en France qui a pour mission : D’évaluer les besoins des aidés et des aidants, De leur proposer une solution sur mesure et cohérente avec le diagnostic, De mettre en place les prestations avec des professionnels De suivre régulièrement la situation et la satisfaction de ces bénéficiaires.

Tout commence par l’évaluation dont le but est d’appréhender la situation d’une personne dans sa globalité : ses besoins, ses capacités, ses envies, ses projets, ses ressources, son environnement. Grâce à ce travail, le care manager peut ensuite établir une feuille de route, un projet de vie, des recommandations qui prennent en compte chacun des éléments évalués précédemment et la singularité du parcours de vie de chacun. Concrètement, cela se traduit par l’organisation et la mise en place des prestations pour le client grâce à un réseau de partenaires. Selon le pays, le care manager peut être plutôt affilié à un service public et faire appel à des prestataires publics comme c’est le cas au Danemark ou au Japon, ou comme au Canada, faire collaborer le public et le privé. Les conseillers grand âge Autonomia ont chacun un riche réseau de partenaires indépendants et de qualité. La confiance et l’absence de commission sont les deux piliers de leurs relations partenariales.

Un accompagnement long terme et un chef d'orchestre

Enfin, le care manager assure un suivi régulier de son client, s’assure de sa satisfaction quant à ses prestations, de la cohérence de son projet de vie. Avec le temps, les besoins et les envies peuvent évoluer et le care manager est là pour ajuster ce qui doit l’être. Une véritable relation de confiance doit être construite entre son client et le care manager afin que ce dernier puisse être le relais des aidants. A l’origine, le care management a été imaginé pour répondre à la complexité des procédures qui vont de paire avec la dépendance. La pluralité des services et des acteurs rend les choses difficiles à organiser, à comprendre et à voir dans leur ensemble. Le care management se positionne comme un chef d’orchestre qui pilote l’équipe de professionnels au service de la personne dépendante.

Le recours à un care manager a de multiples bénéfices. Grâce à la prise en charge globale des besoins et des envies de la personne dépendante, cette dernière a la possibilité de réaliser son projet de vie dans un environnement qui lui est adapté, avec des professionnels à son écoute. L’accompagnement par un care manager permet également de rester dans le confort de son domicile grâce à la coordination quotidienne des prestations et leur suivi régulier. Enfin, les aidants retrouvent leur rôle initial et l’équilibre familial est rétabli. Le care management en est encore à ses balbutiements en France et promet de devenir un acteur incontournable dans la prise en charge de la dépendance. Le rapport El Khomri met en avant l’importance de proposer territorialement des services de coordination dans le secteur du domicile et le métier d’avenir que représente le care management ou conseiller grand-âge. C’est le métier de demain, à cheval entre l’expert médico-social et le spécialiste du grand âge.

Sur le même thème